Recommandation cantonale sur le comportement à adopter en lien avec le Coronavirus

Empfehlung des kantons zum Verhalten in Bezug auf den Coronavirus

Durant la 2ème vague de cet automne, nos autorités ont fait confiance au sérieux des musiciennes et musiciens concernant le respect des règles sanitaires. Confiance tout à fait honorée par vous tous étant donné qu’aucun cluster ne s’est déclaré et nous vous en remercions.

Depuis le début de l’année, le Conseil fédéral met en consultation les nouvelles mesures mais sans écouter et entendre les propositions. Pis encore, l’art musical amateur devient stigmatisant bien que des études scientifiques démontre le contraire. Finalement si l’est dangereux d’exercer la pratique d’un instrument, il est dangereux autant pour les professionnels que pour les amateurs. Enfin on nous interdit toujours de faire des concerts.

Au début mars, le Conseil fédéral a inscrit la règle des 15 m2 et, la semaine passée, ce dernier clame des allègements mais fixe discrètement des règles dans les annexes, tel que 25 m2 PROPRE A CHAQUE MUSICIENS. C’est tout simplement de la discrimination. Afin de diminuer de 25 m2 à 10 m2, vous devez séparer les musiciens par des plexiglas. C’est très volontiers, sur votre demande, que l’on se renseigne sur les types de protection qui sont nécessaires.

En fixant des règles absurdes, le Conseil fédéral contraint l’ASM de mettre en place une pétition afin de faire résonner les voix de la raison. Nous vous transmettrons les informations dès que cette dernière sera en ligne afin que vous puissiez la communiquer à tout votre réseau. Ensemble, nous serons plus fort.

Enfin, nous vous rendons attentifs qu’un encadrement est possible pour les jeunes de moins de 20 ans mais les adultes ne doivent pas jouer avec les jeunes. Encore une règle pour le moins aberrante, mais le canton de Fribourg a été très précis sur ce point.